la démarche d’amélioration continue


L’amélioration continue consiste à mettre en place des actions permettant de parvenir aux meilleurs niveaux de qualité et de productivité. Pour mener à bien cette démarche, il est nécessaire d’impliquer tous les acteurs de  l’entreprise dans la recherche quotidienne d’efficacité et d’amélioration.

Une fois l’entreprise engagée dans une  démarche d’amélioration continue, il sera nécessaire de mener à bien de simples actions d’amélioration, d’une manière cohérente, jour après jour.

Plusieurs méthodes permettent de mettre  en place une démarche d’amélioration continue. Celles-ci ont toutes un objet différent mais oeuvrent toutes dans la même direction :

  • Les 5S ou commencer par éliminer les pertes.
  • La méthode 6 sigma, une approche quantifiée du PDCA.
  • La méthode ABC (Activity Based Costing) ou comment déterminer les coûts pour aider à la décision.
  • L’AMDEC, une maîtrise des risques basée sur un brainstorming.
  • La Business Process Reengineering ou comment reconfigurer le process pour améliorer le service client et la productivité.
  • La synchronisation des composants par la méthode CDF, une méthode permettant d’utiliser les données concernant les stocks.
  • DFX / DFM (Design for X) pour maîtriser le cycle de vie du produit.
  • Le diagramme d’Ishikawa pour une analyse des causes détaillées.
  • Le Juste à Temps pour permettre l’optimisation par un changement fondamental de la manière de travailler.
  • Le Poka Yoké, un moyen de supprimer les défauts involontaires.
  • La méthode SMED (Single Minute Exchange of Die) ou changer d’outil en moins de 10 minutes.
  • La réorganisation des ateliers en îlots de production grâce à la technologie de groupe.
  • La TPM (Total Productive Maintenance) permet d’accroître la productivité par une maintenance autonome.

 

kaizen43

Vous avez aimé ? alors partagez 🙂


Laisser un commentaire

CAptcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.