Le coût de la qualité (Cost of quality)


Selon le PMI, la qualité est le degré de satisfaction des objectifs et des exigences client.

Pour les atteindre, il faut que l’équipe de management de projet fournisse un grand effort pour bien élaborer l’énoncé du contenu du projet (Project scope statement) et par la suite mettre un plan de management de qualité.

Le coût de la qualité (Cost of quality) est souvent mal compris, il ne signifie pas juste les coûts planifiés et dépensés  (Cost of conformance) dans le projet pour avoir un produit ou un service de qualité mais il considère aussi les coûts subis par l’entreprise après la livraison et l’exploitation par les clients (Cost of nonconformance).

Donc tout le cycle de vie du produit est considéré (Projet, Validation du livrable, exploitation par le client, service après-vente) et non juste le cycle de vie du projet.

Philip Crosby était le premier à populariser le concept du coût de la mauvaise qualité , il a développé le modèle de l’iceberg pour illustrer les coûts cachés.

 à  noter que les coûts de conformité ne doivent pas dépasser les coûts de la non-conformité.

Le tableau suivant donne quelques exemples de ces coûts :

Les coûts de conformité les coûts de la non-conformités
Les formations Ferraille
Les études académiques sur le projet Les heures supplémentaires
Les enquêtes les coûts de stockage
Planification et assurance qualité Les coûts de la garantie
Les coûts d’évaluation perte de clients , perte de marché , mauvaise réputation.
Rappel de produits

Vous avez aimé ? alors partagez 🙂


Laisser un commentaire

CAptcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.